RSE & bien-être au travail pour diminuer les dépenses liées à l’absentéisme et au turnover

Un facteur souvent négligé en France est le lien direct entre le bien-être d’un collaborateur et sa productivité.
Ceci est d’autant plus d’actualité avec la génération Y.

 

Green-Ko vous conseille selon 2 axes afin de mettre en place des améliorations et innovations peu coûteuses en lien avec le développement durable et donner envie à vos collaborateurs de s’investir pleinement.

AVANTAGES

  • Baisser les coûts liés à l’absentéisme et à la rotation du personnel
  • Favoriser une meilleure coopération interne
  • Améliorer la performance économique et sociale de l’entreprise
  • Fédérer vos équipes autour de projets mobilisateurs

 

 

Le taux de turnover en entreprise en France pourrait dépasser les 15% en 2018 (Hay Group), soit un coût estimé à 60 milliards d’euros par an pour le secteur privé.

Conseil en qualité de vie au travail (QVT) et ISO 26000 - Chablais et Haute-Savoie

1 . INNOVER GRÂCE A LA RSE

Les méthodes de management top-down des grands entreprises semblent conduire à une démotivation, des arrêts maladie et burn-out de plus en plus fréquents.

Conséquence : turnover, perte de compétitivité et de savoir.

Outre le gâchis humain, ceci ampute les marges des entreprises et génère des coûts.

 

C’est là que les entreprises à taille humaine ont une carte à jouer pour se différencier des grands groupes et attirer des forces vives en adaptant leur mode de management.

La problématique s’est amplifiée avec la génération Y (et bientôt Z) qui privilégie des méthodes de travail davantage participatives et créatives.

De surcroît, cette génération est sensible au fait de travailler pour une entreprise qui porte des valeurs sociales et environnementales.

Une certification ISO 14001 ou un SME peut vous aider à remobiliser vos équipes.

 

Le saviez-vous ?

36,1% des CDI sont rompus avant le premier anniversaire.
Ce taux grimpe jusqu’à 45,6% chez les salariés de moins de 24 ans.
(Etude DARES – janvier 2015)

Le coût moyen de recrutement d’un cadre varie de 4’000 à plus de 15’000 euros : coût de recrutement + temps investi par les managers et les départements RH + coût de la formation et de l’intégration + perte de production

« Lorsque notre avis compte, nous sommes davantage enclins à l’engagement dans un projet ou une action »
Didier Court

 

2. PRÉSERVER LA SANTÉ ET LE BIEN-ÊTRE DE VOS COLLABORATEURS GRÂCE A LA QUALITÉ DE L’ENVIRONNEMENT INTÉRIEUR

Le lien entre qualité de l’air intérieur et santé est aujourd’hui avéré.

Il peut impacter économiquement les entreprises publiques et privées par le biais de la baisse de productivité des salariés et/ou de l’augmentation de l’absentéisme au travail qui peut en résulter.

 

Les symptômes varient d’une simple baisse de concentration ou sentiment de fatigue à des problématiques plus gênantes (maux de tête, problèmes respiratoires…)

Le sujet est de plus en plus préoccupant car nous passons près de 80% de notre temps à l’intérieur de bâtiments où l’air peut être 5 à 10 fois plus pollué qu’à l’extérieur, même si la thématique n’est encore que rarement abordée.

Le problème est susceptible de s’accentuer dans le contexte d’économies d’énergie et d’étanchéisation des bâtiments actuels.

 

NOS PRESTATIONS

En tant que Conseil en Environnement Intérieur, Green-Ko vous aide à comparer les produits et hiérarchiser des solutions d’amélioration :

  1. Concept de santé-bâti : choix de matériaux ou d’équipements faiblement émissifs
  2. Évaluation de la qualité de l’air intérieur avec prise en compte des différents paramètres de confort
  3. Formation et sensibilisation des employés aux bonnes pratiques

Santé-bâti – bien-être au travail - ISO 26000 - qualité de l’air intérieur en Haute-Savoie

 

AVANTAGES

  • Améliorer les performances individuelles et globales
  • Améliorer la santé et le sentiment de bien-être de vos collaborateurs
  • Diminuer la désorganisation engendrée par l’absentéisme

 

LE SAVIEZ-VOUS ? 

17,2 jours calendaires, c’est l’absence moyenne annuelle d’un salarié français, soit plus de 2 semaines de travail par an.

Dans son rapport de 2014, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) évaluait à 8 millions le nombre de décès prématurés par an dus à une mauvaise qualité de l’air, plus de la moitié d’entre eux étant directement attribués à la qualité de l’air intérieur.

 

« Les deux choses les plus importantes n’apparaissent pas au bilan de l’entreprise : sa réputation et ses hommes »
Henri Ford

Copyright 2018 GREEN KO | Mentions légales | Création visuelles